Ma déclaration

Ma déclaration Odile Laude Inspiratrice de Vie

Je veux des souvenirs avec toi

Quand je suis seule et que je peux rêver
Je rêve que je suis dans tes bras
Je rêve que je te fais tout bas
Une déclaration
Ma déclaration

Quand je suis seule et que je peux inventer
Que tu es là tout près de moi
Je peux m’imaginer tout bas
Une déclaration
Ma déclaration

Juste deux ou trois mots d’amour
Pour te parler de nous
Deux ou trois mots de tous les jours
C’est tout

Je ne pourrai jamais te dire tout ça
Je voudrais tant mais je n’oserai pas
J’aime mieux mettre dans ma chanson

Une déclaration, ma déclaration

Je t’aime quand tu es près de moi
Je t’aime quand tu n’es pas là
Je pense à toi
Je t’aime quand tu souris

Je veux des souvenirs avec toi
Des images avec toi
Des voyages avec toi
Je me sens bien quand tu es là

Une déclaration, ma déclaration

Je t’aime quand tu es triste
Que tu ne dis rien
Je t’aime quand je te parle
Et que tu ne m’écoutes pas
Je me sens bien, quand tu es là

Juste deux ou trois mots d’amour
Pour te parler de nous
Deux ou trois mots de tous les jours
C’est tout

France Gall / Michel Berger

Partager cet article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email
Partager sur print
Print
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Odile Laude

Odile Laude

J’ai choisi d’accompagner les personnes qui traversent, ou qui ont traversé la maladie, à sortir de l’impasse émotionnelle dans laquelle elles se trouvent et qui les paralyse. Qui les empêche d’avancer vers la Vie dont elles rêvent, dans la sérénité et l’amour d'elles-mêmes. Parce que Oui ! VIVRE pleinement heureuse avec une belle énergie malgré des traitements lourds et la maladie c’est POSSIBLE. En s'aimant telle que l'on est, sans peurs ni culpabilité. Parce que le BONHEUR, c’est maintenant !

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

D'autres articles qui pourraient vous plaire

Tout est déjà là

Il arrive parfois, que l’on doive cohabiter avec un autre que nous.
Pour oublier un événement traumatisant, par obligations,… la vie nous a entraînés sur un chemin qui n’est pas le nôtre.

Lire la suite »
Retour haut de page