J’écris

Madame Pylinska et le secret de Chopin Odile Laude Inspiratrice de Vie

L'émotion d'écrire

J’ÉCRIS
J’écris en cajolant les fleurs des champs sans déranger les gouttes de rosée.

J’écris en produisant des ronds dans l’eau pour guetter l’élargissement des ondes et leur évanouissement.

J’écris comme l’arbre sous le vent, le tronc de l’intelligence solide et les feuillages de la sensibilité mouvants.

J’écris avec le bien être et la détente d’après l’amour, en regardant mes personnages au fond des yeux. Et je tente de vivre ainsi, dégustant chaque seconde, goûtant la mélodie des jours, me repaissant de toute note.

Extrait du livre “Madame Pylinska et le secret de Chopin”
de Eric-Emmanuel Schmitt

Partager cet article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur email
Email
Partager sur print
Print
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Odile Laude

Odile Laude

J’ai choisi d’accompagner les personnes qui traversent, ou qui ont traversé la maladie, à sortir de l’impasse émotionnelle dans laquelle elles se trouvent et qui les paralyse. Qui les empêche d’avancer vers la Vie dont elles rêvent, dans la sérénité et l’amour d'elles-mêmes. Parce que Oui ! VIVRE pleinement heureuse avec une belle énergie malgré des traitements lourds et la maladie c’est POSSIBLE. En s'aimant telle que l'on est, sans peurs ni culpabilité. Parce que le BONHEUR, c’est maintenant !

Qu'avez-vous pensé de cet article ?

D'autres articles qui pourraient vous plaire

L’Amour que je cherche est déjà là

Un petit chemin escarpé s’ouvre devant moi fait de cailloux et de poussière. Il s’enfonce dans les herbes fraîches et les branches des arbres. Je descends doucement. En bas m’attend une clairière, baignée de lumière. iI y fait frais et je ressens l’énergie d’une terre vibrante sous mes pieds.

Lire la suite »

Tout est déjà là

Il arrive parfois, que l’on doive cohabiter avec un autre que nous.
Pour oublier un événement traumatisant, par obligations,… la vie nous a entraînés sur un chemin qui n’est pas le nôtre.

Lire la suite »
Retour haut de page