Dans quelle case es tu ?

Au début, j’écrivais pour mon fils. Pour exorciser toutes ces années de silence à vouloir rentrer dans une case. Des années à essayer d’expliquer cette “différence” aux équipes enseignantes, à la famille.