Souviens-toi de TOI

… en grandissant, on m’a dit de faire attention.
Que j’étais petite, fragile, un peu naïve même. Que non, tous les gens n’étaient pas gentils. Et puis que j’étais bien trop émotive, il fallait que je m’endurcisse.